Six astuces pour le nettoyage et les scellement à l’intention des professionnels utilisant des matériaux

Voici la cinquième publication de notre #SérieEstivaleSurLesScellants. Il y est question de l’établissement d’attentes appropriées auprès de vos clients.
La première étape de tout projet de scellement consiste à cibler les besoins et désirs de votre client. Ensuite, il vous revient de choisir le scellant qui conviendra le mieux à la tâche à accomplir. Si votre client a des attentes irréalistes, vous devez lui faire entendre raison et lui suggérer d’autres options viables. Et c’est là qu’entre en ligne de compte votre connaissance des produits.
Vous êtes l’expert, et votre client se fie à vous pour recommander un scellant et l’appliquer correctement. Si vous êtes consciencieux dès le départ, vous mettez la table pour un meilleur déroulement du projet en plus de gagner d’importants points sur le plan de la confiance et de vous éviter des problèmes.
Voici cinq choses que vous devez faire avec votre client avant de commencer votre projet.

1. Montrer des échantillons.

Si votre client désire un aspect lustré ou un rehaussement de la couleur, montrez-lui un échantillon du résultat final escompté. Vous devez également l’informer des conséquences du scellant sur la caractéristique antidérapante, le cas échéant. Lorsque le client a pris sa décision, demandez-lui d’apposer sa signature et d’écrire la date au verso de l’échantillon, au crayon Sharpie.

2. Passer en revue le travail.

Expliquez brièvement à votre client les étapes du scellement afin qu’il sache exactement ce qui devrait se passer. Mentionnez-lui le processus général de scellement et la durée pendant laquelle il ne pourra accéder à la surface.

3. Ajouter un avertissement au sujet de la météo.

La météo influe grandement sur la réussite d’un projet de scellement. Faites savoir à votre client que les conditions optimales doivent être réunies pour que vous puissiez vous exécuter et que la pluie ou des températures extrêmes pourraient entraîner un report des travaux.

4. Être préparé à fournir une estimation.

Lorsque votre client vous demande un prix, évitez de lancer un chiffre au hasard. Si le nettoyage et le scellement des pavés sont vos spécialités, vous devez vous doter d’un processus officiel d’estimation du prix. En présentant une soumission détaillée (et réfléchie) à votre client, vous gagnez sa confiance et démontrez un niveau supérieur de professionnalisme.

N’oubliez pas de télécharger un exemplaire de notre formulaire de soumission pour les projets de nettoyage et de scellement. Il vous sera des plus utiles!

5. Discuter de l’entretien.

Indiquez à votre client la fréquence à laquelle il devrait sceller de nouveau la surface afin qu’elle demeure protégée et garde sa belle apparence. Selon la circulation, le délai peut varier. Vous devez donc avoir une idée générale de l’usage fait. Discutez également de l’importance d’un nettoyage périodique et profitez de l’occasion pour proposer les services connexes.

Pour des conseils et d’autres astuces afin de bien démarrer vos activités de nettoyage et de scellement, téléchargez un exemplaire gratuit de cette étude de cas instructive.