Six choses à éviter avec les scellants

Voici la sixième et dernière publication de notre #SérieEstivaleSurLesScellants de 2017. Nous espérons que vous avez aimé cette série jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, nous terminons en vous parlant des six choses à éviter lors du scellement de pavés. Ajoutez cette page à vos signets afin de pouvoir la consulter ultérieurement. Elle contient des renseignements indispensables! 

Le scellement des pavés est une science. Si vous prenez un raccourci, votre projet peut être voué à l’échec. Dans notre billet sur les étapes pour sceller une terrasse extérieure en béton, nous vous avons présenté des procédures générales d’application. Dans le présent billet, nous vous expliquons ce que vous devez ÉVITER de faire lorsque vous appliquez un scellant sur des pavés.

1. ÉVITEZ de laisser l’efflorescence sur les pavés.

L’élimination de l’efflorescence est une étape obligatoire avant d’appliquer un scellant. Elle est tellement essentielle que nous y consacrons un billet (L’IMPORTANCE d’éliminer l’efflorescence avant de sceller les pavés). (L’IMPORTANCE d’éliminer l’efflorescence avant de sceller les pavés). En bref, si vous omettez d’utiliser un nettoyant à efflorescence avant le scellement, les conséquences peuvent être désastreuses. Vous risquez d’emprisonner la saleté et les débris, de nuire à l’adhérence du scellant et plus encore si vous appliquez du scellant sur une surface non nettoyée.

2. ÉVITEZ de choisir un manchon qui ne convient pas.

Les scellants à base de solvant exigent un manchon particulier. Vous voulez une preuve? Plongez un manchon régulier dans un produit à base de solvant et observez-le gonfler, puis fondre! Nous proposons deux types de rouleaux, de deux couleurs distinctes pour que vous ne vous trompiez pas. Le rouleau gris convient aux scellants à base de solvant et le jaune, aux scellants à base d’eau.

3. ÉVITEZ de tirer à pile ou face pour choisir entre un scellant à base de solvant et un à base d’eau.

Dans le cas de pavés déjà scellés, vous devez tenir compte du scellant antérieur. Un scellant à base d’eau ne peut être appliqué sur un scellant à base de solvant. Si vous doutez du produit déjà présent, effectuez un test au xylène. Lorsque vous aurez établi quel type de scellant convient, vous devriez également en vérifier l’adhérence sur une petite zone peu fréquentée afin de vous assurer que le produit convient à votre projet.

Pour savoir comment effectuer un test au xylène et un test d’adhérence, lisez ce billet : Scellant à base de solvant et scellant à base d’eau.

4. ÉVITEZ de trop en mettre.

Les scellants d’Alliance nécessitent une seule couche. Une application de scellant en quantité excessive peut entraîner une apparence blanchâtre ou trouble et un décollement. On nous demande souvent s’il est possible d’ajouter du scellant pour obtenir plus de lustre ou le rehausser. Non. Une seule couche suffit. La superposition de couches peut avoir des répercussions néfastes sur l’aspect esthétique général du produit final.
Conseil d’expert: La meilleure façon d’appliquer une couche uniforme de scellant consiste à utiliser d’abord un pulvérisateur, puis un rouleau.

5. ÉVITEZ de ne pas prendre connaissance de la météo lors de votre planification.

La chaleur intense et l’humidité sont les pires ennemis lors d’un projet de scellement. Si la température ambiante ou à la surface est très chaude, il peut y avoir des éclats. On recommande de faire un test à la main si vous avez un doute sur la température. Si les pavés sont trop chauds au toucher, ils le sont également pour recevoir un scellant. (La température idéale se situe entre 15 et 27 °C [60 et 80 °F].)
Aussi, l’humidité peut provoquer l’apparition des taches blanches peu attrayantes sur la surface scellée. Pour éviter les effets nocifs causés par l’humidité, assurez-vous que les pavés sont secs avant de commencer votre travail et que les probabilités d’averses sont nulles dans les 24 heures suivant l’application du scellant.

6. ÉVITEZ de mélanger différents scellants.

Nous déconseillons le mélange de scellants, et pour cause! D’abord, il est fort probable que les produits chimiques ne soient pas compatibles. Évidemment, vous ne devez pas mélanger un produit à base d’eau avec un produit à base de solvant. Qui plus est, certains produits de la même « base » (eau ou solvant) ne devraient jamais être mélangés.
Et quant aux produits qu’il est techniquement possible de mélanger en toute sécurité, il serait impossible d’avoir le même rapport de mélange d’une fois à l’autre si vous avez besoin de plus d’une recette pour couvrir la surface. L’apparence ne serait donc pas uniforme. Autrement dit : évitez les mélanges.
Pour savoir comment éviter les erreurs majeures lors d’un projet de scellement, lisez notre billet sur la prévention des problèmes courants concernant les scellants.