5 Astuces d’expert pour compacter le materiel de fondation

5 ASTUCES D’EXPERT POUR COMPACTER LE MATERIEL DE FONDATION

Nous avons récemment partagé 5 astuces afin de compacter le sol naturel. Maintenant, nous passons à la Phase II… compaction du matériel de fondation. Mike Huber, Gérant du support technique, vous offre cinq trucs afin de compléter avec succès cette étape de votre projet.

1. Assurez-vous de planifier pour une bonne fondation

L’ICPI Interlocking Concrete Paver Institute (Institut des Pavés de Béton interloquant) recommande un minimum de 4’’ (10cm) de fondation pour un trottoir et patio et 6’’(15cm) pour un stationnement. Il est important de noter que ces recommandations idéales, sont pour les climats où nous n’avons aucun gel et dégel des sols. Pour nous ces conditions sont très différente nous aurons 6-10’’ (15-25cm) pour un trottoir et 12-24’’ (30-60cm) pour un stationnement.

2. Acheter le bon matériel pour la fondation.

Le matériel de fondation contient une variété de dimensions de pierres et particules (mais sans trop de pièces fine). Trop de particule fine passant le tamis 200, peux créer une fondation qui s’affaissera à long terme. Demandez à votre fournisseur votre analyse de tamis et assurez-vous que moins de 3% passe le tamis 200.

3. Intéressez-vous à vos couches.

Une couche fait référence à l’épaisseur du matériel de fondation nivelé à la fois. La quantité de force de compaction varie de beaucoup selon le type de compacteur utilisé. Une petite plaque vibrante pourrait compacter seulement 2’’ (5cm) à la fois. Alors qu’une grosse plaque vibrante réversible pourrait compacter 6’’(15cm) à la fois ou même plus. Donc assurez-vous d’épandre la couche nécessaire selon l’équipement utilisé.

4. Vérifier le taux d’humidité.

Le matériel de compaction a besoin d’un taux d’humidité suffisant de façon à obtenir le maximum de compaction. L’eau lubrifie les particules et les aide à glisser en place lorsque la plaque vibrante agite le tout pour un maximum de compaction.

5. Considérer un test de densité nucléaire.

Les normes de l’industrie recommandent d’obtenir une densité de 98% du Proctor. Sur votre prochain projet, considérer d’engager une firme d’ingénierie afin de valider à combien prêt vous êtes de la compaction optimale.

La compaction est la clé déterminante du succès de votre prochain projet. Suivez ces recommandations lorsque vous travaillez avec votre matériel de fondation et votre projet sera beaucoup plus résiliant et offrira moins de chance à la défaillance.